Printemps : remise en route de la piscine


Les beaux jours arrivent, il ne faut pas attendre d'avoir envie de se baigner pour penser à remettre la piscine en service...



Le moment idéal :


La prolifération des algues se produit lorsque l'eau avoisine les 12°C .


Dès la fin des périodes de gel et lorsque la température de l'eau est à 12°C (jusqu'à 15°C, notamment pour les piscines traitées au sel par électrolyse), il faut alors penser à remettre en service le bassin.


Les étapes de l'ouverture de la piscine dépendent du mode d'hivernage opté.




Option 1 :


Suite à un hivernage actif (la filtration maintenue mais ralentie pendant l'hiver), la remise en service de l'ensemble de la piscine est ainsi facilitée :


1/ Nettoyer le filtre (si cela n'a pas été fait au moment de l'hivernage) en mettant la filtration en marche forcée (ou manuelle)


2/ Analyser l'eau et la traiter :

  • contrôler le pH de l'eau et le corriger (entre 7,0 et 7,4)

  • contrôler le TAC et le maintenir entre 8°f et 14°f, soit de 80 à 140 mg/l, l'ajuster de 3°f en 3°f.

  • vérifier le taux de stabilisant ( < à 75 mg/l)

  • effectuer une chloration choc

3/ Laisser la filtration fonctionner en continu pendant 48 heures


4/ Nettoyer les parois, ligne d'eau et fond même si le bassin paraît propre, à l'aide du nettoyeur automatique


5/ Remettre en place tous les équipements et accessoires retirés durant l'hiver


6/ Vérifier à nouveau le pH et le rectifier si nécessaire


Voilà, si le bassin était en hivernage actif, il est désormais prêt....





Option 2 :


Suite à un hivernage passif (niveau abaissé sous les bouches de refoulement, système hydraulique vidangé et filtration en arrêt total) :


1/ Nettoyer la piscine :


  • Enlever la couverture d'hivernage, la nettoyer et la sécher avant de la ranger jusqu'au prochain hiver

  • Retirer tous les accessoires d'hivernage (bouées, gizzmos, bouchons des refoulements et des prises balai)

  • Remettre les buses de refoulement, les paniers de skimmers et le préfiltre de pompe

  • Nettoyer le fond du bassin en passant lentement le balai aspirateur manuel (en reliant à l'égout). Si le fond de la piscine est invisible et l'eau trop verte, vidanger une partie ou la totalité de cette eau (il est conseillé de vidanger complètement le bassin tous les 5 ans).

  • Nettoyer la ligne d'eau et les skimmers


2/ Nettoyer le filtre :


  • Dans le local technique, remettre les bouchons de vidange sur le préfiltre, le filtre et la pompe

  • Vérifier le bon fonctionnement de votre installation électrique

  • Nettoyer et détartrer le filtre (si ça n'a pas été fait lors de l'hivernage). Si le filtre ne peut pas s'ouvrir, le nettoyant peut s'introduire par le préfiltre. Effectuer un rapide rinçage égout (quelques secondes suffisent pour disperser le produit)

  • Remonter le niveau d'eau (abaissé en dessous des buses de refoulement lors de l'hivernage) avec un apport d'eau neuve jusqu'au 3/4 de la meurtrière des skimmers (cet apport en eau neuve réduit la concentration des résidus de produits, de stabilisants, de calcaire, de métaux...)

  • Contrôler le bon fonctionnement de l'installation (filtre, pompe, armoire électrique, électrolyseur, pompe à chaleur...)


3/ Prévenir les phosphates (oxydation du phosphore qui maintient les organismes vivants apportés par la pluie, l'eau d'appoint, l'urine...) :


Les phosphates représentent un nutriment pour les algues qui favorisent leur développement, même en présence du chlore. Pour éliminer ce problème et maintenir une efficacité maximale du chlore, la concentration en phosphates doit être inférieure ou égale à 10 g pour 100 m³ d'eau (100 ppb).


  • En présence d'algues : traiter l'eau à l'aide d'un produit chloré ou d'un algicide afin de les éliminer

  • Effectuer un lavage de filtre et laisser la filtration en marche

  • Contrôler le niveau de phosphates

  • Calculer la quantité de produit nécessaire, la répartir en face des buses de refoulement

  • Laisser la filtration fonctionner pendant 24 heures en contrôlant régulièrement la pression du filtre sur le manomètre

  • Procéder de nouveau à un contrôle de phosphates et répéter la procédure si besoin

La teneur en phosphates est à contrôler une fois par mois (en période de baignade) et le renouvellement du traitement aura une action préventive sur leurs apparitions.

Si l'eau se trouble suite à ce traitement, il suffit d'utiliser des cartouches de floculant pour éliminer ce trouble.


4/Analyser et traiter l'eau :


  • Contrôler le pH de l'eau et le corriger pour qu'il se situe entre 7,0 et 7,4.

  • Contrôler le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) et le maintenir entre 80 et 140 mg/l (soit entre 8°f et 14°f). L'ajuster de 3°f en 3°f avec hth® ALKANAL

  • Vérifier le taux de stabilisant, il doit être < à 75 mg/l

  • Effectuer une chloration choc et laisser la filtration fonctionner en continu pendant 48 heures

  • Effectuer un lavage du filtre et analyser de nouveau l'eau de la piscine

  • Équilibrer le pH entre 7,0 et 7,4 et le taux de chlore à 1,5 mg/l

Voilà, le bassin est prêt !



... Penser à reprogrammer le temps de filtration selon la température de l'eau

Nous restons à l'écoute de vos interrogations, n'hésitez pas à nous contacter.




INFORMATIONS

PROFESSIONNELS

PARTICULIERS

© 2020 par LJKL Techniques Piscines Aubigny/ Rochefort - Spécialiste du traitement de l'eau de piscine collective - création et rénovation de piscines, locaux techniques - SAV entretien, matériels et accessoires - distributeur produits de traitement de l'eau de la marque hth

FÉDÉRATION DES PROFESSIONNELS DE LA PISCINE ET DU SPA
  • Facebook LJKL Techniques Piscines
  • YouTube LJKL Techniques Piscines
  • LinkedIn LJKL Techniques Piscines
  • catalogue piscine en ligne
  • Yelp Piscine La roche sur Yon
  • professionnel piscine Vendée et nouvelle Aquitaine